X En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statisques de visites.
Pour obtenir plus d'information sur les cookies, vous pouvez-consulter notre politique.
La crémation > Crémation et mort périnatale

Crémation et mort périnatale

Depuis quelques années, la pratique a évolué en France : les familles peuvent aujourd’hui organiser les obsèques d’un enfant mort-né dès lors qu’il bénéficie d’un acte d’enfant sans vie, délivré par la mairie au vu d’un certificat d’accouchement. Il n’est plus fait mention des limites de 22 semaines d'aménorrhée et des 500 grammes.

Comment sont organisées les obsèques ?


Si l’enfant a un état civil complet (acte de naissance et acte de décès), des obsèques sont obligatoires. Elles sont organisées par la famille, ou à défaut par la mairie. Parce que la crémation ne laisse pas de cendres, un médaillon avec l’initiale du nourrisson accompagne le cercueil dans l’appareil de crémation. Il est ensuite remis à la famille dans un reliquaire.

Si l’enfant bénéficie d’un acte d’enfant sans vie,  la famille a la possibilité d’organiser des obsèques classiques (avec une cérémonie si elle le souhaite) en s’adressant à un opérateur funéraire. Si la famille ne souhaite pas, ou ne peut pas organiser d’obsèques, c’est l’établissement hospitalier ou la clinique qui prend l’enfant en charge. dans le cadre de crémations collectives.
Pour les établissements de l’AP-HP, la crémation de ces enfants se déroule au crématorium du Père Lachaise, en dehors des heures d’ouverture du cimetière. La présence de la famille n’est techniquement pas possible et aucune cérémonie ne peut être organisée. Un médaillon témoin est déposé dans l’appareil lors des crémations. Ce médaillon est inhumé au cimetière parisien de Thiais une fois par trimestre au pied de la stèle de la mémoire, située dans le Jardin des lumières, réservé aux enfants.

Les familles souhaitant obtenir des informations sur la localisation exacte du site pourront contacter la conservation du cimetière parisien de Thiais (261 avenue de Fontainebleau - 94320 Thiais, téléphone : 01 41 73 27 30).

Informations complémentaires


Dépliant d'information : "Ce qu'il se passe après l'hôpital"

Une cérémonie spécifique


Le 1er mardi ouvré de chaque trimestre a lieu, de 8h45 à 9h30 au crématorium du Père Lachaise, une cérémonie en mémoire de ces enfants. Les parents et les proches qui le souhaitent sont cordialement invités à y participer.

Les dates des cérémonies en 2016 :

5 janvier à 8h45
5 avril,
5 juillet,
4 octobre.

Le 3 janvier 2017